Non classé

Les technologies de l’information et de la communcation, un secteur en plein développement..

Titre de l’article

Une des principales missions de la Technopole de La Réunion est d’animer les parcs technologiques en mettant en réseau les différents acteurs de la Recherche, de l’Enseignement supérieur et de l’Entreprise. Elle peut également offrir conseils et accompagnement aux projets des entreprises implantées sur le parc technologique.

Le parc technologique du sud, Techsud, a vu le jour en 2008 et s’insère dans la ZAC Océan Indien, à Terre-Sainte incluant le campus universitaire de Saint-Pierre et le Centre Hospitalier Universitaire Sud Réunion. Ce parc a pour vocation d’offrir aux acteurs de l’écosystème de l’innovation du sud de l’île (Entreprises, Recherche et Enseignement supérieur) de nouvelles perspectives de développement, d’évolution, de mode de travail et de cadre de vie. Initié du partenariat entre la Technopole de La Réunion, la Région Réunion, la Mairie de Saint-Pierre, la CIVIS et la SEMADER, ce second parc représente un renfort au développement de la microrégion Sud.

Pépinière d’entreprise dédiée aux jeunes

Une pépinière d’entreprise dédiée aux jeunes entreprises innovantes des secteurs « biotechnologies » et « chimie verte » avec une quinzaine de laboratoires privés, une vingtaine de bureaux, des plates-formes de services mutualisés (accueil, secrétariat, salle de réunion, salon de détente, services techniques, etc.), une pépinière expérimentale… Un chantier qui devrait démarrer avant la fin 2013.

Création d’un centre de recherche médicale

Un Centre de Recherche Médicale et en Santé qui hébergera, sur une parcelle de plus de 3 800 m2, les équipes du Centre d’Investigation Clinique-Epidémiologie Clinique (CIC-EC), structure labellisée INSERM, de la délégation à la Recherche Clinique et à l’Innovation (DRCI) et de la Direction de la Recherche, de l’Innovation et de l’Enseignement (DRIE). Ce projet piloté par le CHU de la Réunion devrait ouvrir des portes dès février 2014.

Titre de l’article

Une des principales missions de la Technopole de La Réunion est d’animer les parcs technologiques en mettant en réseau les différents acteurs de la Recherche, de l’Enseignement supérieur et de l’Entreprise. Elle peut également offrir conseils et accompagnement aux projets des entreprises implantées sur le parc technologique.

L’environnement : un réseau dynamique d’acteurs innovants engagés dans une démarche …

La santé et les biothechnologies : le parc rassemble un plateau technique moderne…

Agroalimentaire : des projets qui valorisent les ressources naturelles grâce à des techniques…

test article FR

contenu français

« 1 de 3 »

Une équipe permanente

L’équipe permanente – Contactez-nos services !
Accueil – Secrétariat : courrier[at]technopole-reunion.com
Administration et comptabilité : gestion[at]technopole-reunion.com
Communication : communication[at]technopole-reunion.com
Incubateur
Direction : innovation[at]technopole-reunion.com
Chargé de mission incubateur : incubation[at]technopole-reunion.com
Responsable TechSud : techsud[at]technopole-reunion.com
Responsable Réseaux : réseau[at]technopole-reunion.com

Protégé : Assemblée Générale de La Technopole de La Réunion – Jeudi 7 Septembre

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

9ème Startupweekend de La Réunion à TechSud

Lors de cette 9ème édition à La Réunion (3ème à Saint-Pierre), le record de participation a été battu avec 174 participants venus former des équipes autour d’idées innovantes pour créer une Startup durant 54h. Le temps d’un weekend, étudiants, professionnels, entrepreneurs, marqueteurs, designers, développeurs, coachs et conférenciers se sont réunis pour créer des business model innovants et convaincre le jury d’experts de la viabilité de leur projet. C’est en tout 67 idées qui ont été présentées le vendredi soir et 13 d’entre elles ont été travaillées pour être présentées au jury le dimanche après midi. 25 coachs étaient présents durant les 54h pour accompagner les équipes. Ce sont des professionnels confirmés qui questionnent et conseillent les équipes pour faire progresser leur projet. Leur dynamisme a été salué par l’ensemble des participants. Le Startup Weekend Réunion, c’est l’évènement majeur réunionnais de la création d’entreprise innovante. Depuis le premier organisé en 2011 par l’association Webcup, de plus en plus de personnes ont exprimé leur volonté de participer à cet événement. Le succès grandissant de la manifestation a ainsi poussé l’association Webcup à organiser en 2015 une deuxième édition dans le sud en complément de celle du nord.
La grande force d’un Startupweekend est de rassembler des profils extrêmement variés et des compétences ultra-complémentaires, de favoriser les rencontres, l’émulation et les synergies qui boostent la créativité et la productivité des participants. Les Startupweekend valorisent les idées et offrent un environnement sécurisant pour les porteurs de projets en mettant toutes les chances de leur côté pour réussir dans l’aventure excitante qu’est la création d’entreprise.

LE JURY

Cette année, le jury est composé de :
• Jenny SEIBERT : Nexa, Responsable marketing territorial et communication
• Vincent PAYET : Région Réunion, Élu en charge des nouvelles technologies
• Laurent GABORIAU : Technopole de La Réunion, Directeur
• Richard LORION : IUT de Saint-Pierre, Directeur
• Jean-Louis LECOCQ : Cabinet Optimum, Directeur
• Bernard PETIN : Réunion Active, Président
• Geoffroy DE LA HORIE : CIRRUS Software, Directeur

LES LAURÉATS DE CETTE ÉDITION

Le 1er prix :

Le grand gagnant du 9ème Startupweekend est le projet Karac’ter porté par Mélissa
Bonmalais qui ambitionne d’offrir une alternative innovante de revêtement de sol. Elle
remporte :
• Une prestation d’Expertise Innovation d’une valeur de 5000 € offerte par Nexa. Cette
prestation technico-économique mise en oeuvre par le cabinet de conseil en innovation
Erdyn, permettra aux porteurs de se positionner face à l’état de l’art et à la concurrence et
de bénéficier de conseils stratégiques personnalisés
• 1 Bon pour des prestations de formation à hauteur de 2000 € offert par Académie des
Savoirs
• 1 Bon pour des prestations de formation à hauteur de 3000 € offert par Osez
Entreprendre
• 8 heures de conseil expertise comptable offertes par le cabinet Optimum

Le 2ème prix :

Le 2 ème prix est remporté par le projet “La veste dans l’air du temps” qui a pour objectif de
créer des vêtements micro aéré à partir de recyclage de matière plastique. Le projet est
porté par Sylvain Courril qui remporte :
• 1 Bon pour des prestations de formation à hauteur de 1000 € offert par Académie de
Savoirs
• 4 heures de conseil expertise comptable offertes par le cabinet Optimum

Le 3ème prix :


Le 3 ème prix est remporté par le projet Géosport qui a pour objectif de créer une
application ludique et sociale avec géolocalisation permettant la rencontre de partenaires
et d’évènements sportifs en temps réel. Le projet est porté par Thomas Core et Sébastien
Maillot qui remporte :
• 1 Bon pour des prestations de formation à hauteur de 500 € offert par Académie de
Savoirs
• 3 heures de conseil expertise comptable offertes par le cabinet Optimum

Coup de cœur du jury :

Le jury a souhaité décerné son coup de cœur au projet Le bon chemin qui est un véritable
projet sociétal pour faire face à la violence juvénile par une méthode éducative qui a fait
ses preuves auprès des « enfants soldats » au Congo. Le projet est porté par Gwen Le Gall.

Le prix de la jeunesse :


Cette année, le jury a souhaité décerné exceptionnellement un prix de la jeunesse. Le
projet Presta job, porté par Lionel Robert et Yann-Brice Clerville a pour objectif de créer
une plateforme de mise en relation des particuliers et entreprises pour permettre un
premier des jeunes de 16 à 18 ans.

© WebCUP

4 Nouveaux adhérents à La Technopole de La Réunion

Présentés lors du dernier Conseil d’Administration, 4 Nouveaux adhérents ont intégré l’association Technopole de La Réunion :

FECTH Ingénierie, Du simple au double, Ker Métis et Geolab

 FETCH INGENIERIE

Date de création : 1er Mars 2014

Gérant : Julien DAUTEL

Activité de l’entreprise : Bureau d’études dédié au suivi environnemental,

intégration de stations de mesure automatiques

Site internet

DU SIMPLE AU DOUBLE

Date de création : 9 Mai 2016

Gérant : Bruno Dennemont

Nombre de salariés : 2

Activité de l’entreprise : Agence de communication spécialisée dans le social media et marketing digital

Site internet

UN MONDE METIS

Date de création : 16 Décembre 2015

Gérant : Philippe LE GOUALLEC

Activité de l’entreprise : Fabrication et commercialisation de biscuits gourmands

Site internet

GEOLAB

Date de création : 13 Mars 2017

Gérant : Romain PINEL

Activité de l’entreprise : Bureau d’études en ingénierie graphique

Site internet

 

Matinale :  » L’apprentissage : Boostez votre développement numérique « 

C’est dans les locaux de La Technopole que l’Ecole Supérieure Régionale du Numérique en collaboration avec La Technopole, a organisé une matinale sous le thème du développement numérique. Étaient présents des startups hébergés au Village by CA Réunion, le 20 Septembre dernier.

Club des incubés : « Dialogues entre bonheur, sagesse et innovation »

Le 28 septembre dernier, une dizaine d’entrepreneurs (incubés et entrepreneurs implantés sur TechSud) ont participé à cette rencontre conviviale animée par Rodolphe Sinimale. Ce dernier est fondateur de l’entreprise Metta Bhavana, qui développe des approches novatrices afin de favoriser l’émergence d’organisations agiles et bienveillantes. Ces échanges ont permis aux participants de se connaitre et d’échanger à travers un prisme différent que celui de leurs projets et d’initier des réflexions sur le bonheur et l’entrepreneuriat.

Lionel CALENGE, Directeur général du CHU Réunion

La recherche clinique, un fabuleux vecteur d’innovation

Si le CHU de La Réunion est une structure récente, comparée à ses homologues de métropole, il commence à rentrer dans une phase de maturité quant aux fonctions qui sont ses cœurs de métier : le soin, l’enseignement et la recherche. Sur ce dernier point, des priorités ont été établies, qui respectent les réalités démographiques, sociologiques et épidémiologiques de notre territoire. C’est pourquoi la recherche se concentre sur les maladies chroniques et métaboliques (diabète, hypertension artérielle…), les maladies infectieuses et émergentes (chikungunya, leptospirose, zika…), et la périnatalité (notamment la surmortalité maternelle et infantile). La recherche est une chance pour notre territoire, afin d’améliorer la prise en charge clinique. C’est toute l’ambition du CHU, d’arriver à rendre cohérents projets d’enseignement, de recherche et de soins.

En soutenant des protocoles de recherche incluant des patients, le CHU permet l’amélioration de trois indicateurs-clés. Tout d’abord la promotion interne, c’est-à-dire l’investissement des équipes de cliniciens dans ces protocoles. De 20 études en cours en 2012, on est passé à une cinquantaine aujourd’hui. Ensuite la promotion externe, c’est-à-dire l’inclusion de patients du CHU de La Réunion dans des protocoles conçus par d’autres structures en dehors du département. Là encore, les études sont passées de 66 à 177 en cinq ans ! Enfin, dernier indicateur du fort développement de la recherche : la production scientifique. Le nombre de publications signées par des cliniciens de La Réunion dans des revues de haut niveau scientifique a doublé ces deux dernières années… et conduisent logiquement à un financement plus important des études en cours, même si dans le modèle de financement national (MERRI) les surcoûts domiens ne sont plus pris en compte depuis 2013.

Pour favoriser cette dynamique, rien ne peut se faire sans des équipes motivées et formées. Le nombre de postes hospitalo-universitaires obtenus par le CHU de La Réunion (qui est la convention d’un hôpital avec une Unité de formation et de recherche de médecine au sein de l’Université, rappelons-le) est passé de 4 à 15. L’amélioration de la prise en charge clinique dans un contexte d’éloignement géographique des grands centres métropolitains nous oblige à développer la recherche, c’est-à-dire à l’investigation et à l’établissement de collections biologiques, de bases de données qui sont autant de supports à l’innovation, porteurs d’enjeux économiques notables pour notre territoire. C’est pourquoi le CHU de La Réunion a toute sa place dans la gouvernance de La Technopole et est partie prenante dans bon nombre de projets de développement en matière de santé. La recherche aboutit à faire de l’innovation et à créer de la richesse pour le territoire.

Datarocks, quand l’ancienne start-up incubée déploie ses ailes à l’international

Le saviez-vous ? Le géant finlandais des télécommunications, Nokia, a choisi la start-up réunionnaise Datarocks pour déployer une solution de visualisation interactive de données de auprès de ses clients. Ancien leader sur le marché des téléphones portables, Nokia s’est repositionné en 2013 sur sa division « Solutions and Networks » et propose désormais ses services dans les domaines de l’e-santé, de la réalité virtuelle, du cloud et des objets connectés.

Avant de créer Datarocks en 2014, ses fondateurs, Ludovic Narayanin et Laurent Herrmann, sont d’abord passés par l’incubateur de la Technopole en 2013 afin de faire mûrir leur projet. Rappelons au passage que la Technopole de La Réunion a ainsi accompagné 76 projets incubés depuis 2003, projets qui ont abouti à la création de 46 entreprises à ce jour. Les deux Réunionnais ont alors la conviction qu’il est opportun de mélanger les technologies du web et du big data pour imaginer un outil performant, ergonomique et économique, doté d’une interface fullweb lui permettant d’être utilisé par des non spécialistes dans un navigateur internet, quel que soit le support choisi (PC, tablette ou mobile). La simplicité et la fluidité de cet outil, Prompto, ont séduit la multinationale Nokia, qui décidé début 2017 de la proposer à ses clients.

Si le numérique permet à nos deux jeunes entrepreneurs d’abolir les frontières et d’attaquer le marché international, il offre également la possibilité de s’affranchir des soi-disant clivages entre différentes typologies d’entreprises. Prompto s’adresse en effet à deux types de marché, également désireux d’être accompagnés dans la visualisation des données : celui de la business intelligence qui dispose de systèmes d’information et de bases de données en interne (et dont la croissance estimée à 10% par an constitue une véritable opportunité !), mais également au marché des TPE/PME grâce à un outil suffisamment ergonomique pour être pris en main par des utilisateurs non-techniques, en alimentant leur tableaux de bord à partir de simples fichiers Excel, pour pallier l’absence d’outils de pilotage de la performance.

Pour en savoir plus : www.datarocks.io

Afficher la carte