Promouvoir La Réunion technologique et innovante

Newsletter n°48

Soutien aux 4 pôles d'excellence

  • Santé
  • Agro-alimentaire
  • TIC
  • Environnement

Santé, pharmaceutique et biomédical en pointe

La Réunion labellisée French Tech dans le secteur de la e-santé

logo-health-tech-island-1024x629 (1)

1er département d’Outre Mer a obtenir ce label, le dynamisme de l’écosystème des startups local et de l’économie réunionnaise est validé à un niveau national. La reconnaissance de nos secteurs d’excellence et de la structuration de notre modèle économique montre le potentiel de notre territoire pour développer, innover et exporter son savoir-faire depuis l’Océan Indien. Une nouvelle étape pour accélérer la réalisation de projets notamment en matière de technologies médicales et de thérapies innovantes, qui ambitionne l’accompagnement de 20 nouvelles startups par an et l’émergence de deux « tech champions » à rayonnement international.

Cette labellisation portée par l’association Digital Réunion, financée par la CINOR et la Mairie de Saint-André, fortement soutenue par la Technopole de La Réunion a été décernée en juillet 2016.

La Réunion est le pôle médical d’excellence de l’océan Indien. Grâce à sa recherche scientifique dynamique (4 laboratoires universitaires et plusieurs grands laboratoires pharmaceutiques), une main d’œuvre de haut niveau, des infrastructures performantes (18 établissements sanitaires) et plus de 150 entreprises privées, ce secteur génère plus de 12 000 emplois directs (publics/privés).

Zoom sur le CHU de La Réunion

Le jeune CHU, classé dans le palmarès des 50 meilleurs hôpitaux propose une offre locale de formation médicale, rendant plus accessibles les métiers de la santé aux Réunionnais, aux Mahorais, et ouvrant au-delà la possibilité de former les professionnels de santé de la zone océan Indien.  Des activités de recherche hospitalo-universitaires de haut niveau sont également structurées et développées, notamment sur les pathologies spécifiques de la zone océan Indien : maladies métaboliques, maladies infectieuses et immunopathologies, périnatalité et génétique.

Dans le Sud, en particulier sur le parc Techsud, deux nouveaux projets ont vu le jour :

  • un Centre de Recherche Médicale et en Santé André Syrota qui regroupe trois maillons incontournables de la recherche clinique, à savoir la Délégation à la Recherche Clinique et à l’Innovation (DRCI) et la Direction de la Recherche et de l’Innovation (DRI) du CHU et d’autre part, le Centre d’Investigation Clinique – Epidémiologie Clinique (CIC-EC) existant depuis 2004, chargée de développer la recherche et d’apporter un soutien méthodologique aux investigateurs.
  • un Centre de Simulation en Santé pour l’océan Indien : proposant aux étudiants et aux professionnels de santé – dans le cadre de la formation médicale continue et du Développement Professionnel Continu (DPC) – les moyens d’apprendre et de se former en sécurité. Actuellement d’une superficie de 250 m2, des extensions futures de ce centre sont prévues dans le cadre d’un partenariat étroit avec l’UFR Santé de l’Université de La Réunion.

Zoom sur le groupe CLINIFUTUR

L’activité des établissements place le groupe de santé CLINIFUTUR parmi les 10 premiers groupes d’hospitalisation privés français, ce qui en fait un acteur majeur de santé publique au sein de l’océan Indien.

Le groupe représente 80% des capacités d’accueil du secteur privé hospitalier de l’île de la Réunion et rassemble de nombreuses disciplines obstétricales, médicales et chirurgicales. Elle compte 5 cliniques et 2 centres de dialyse où la santé des patients est prise en charge par des professionnels qui évoluent à la pointe des technologies modernes pour offrir des soins de qualité, dans le respect de la sécurité.

Agro-alimentaire, secteur historique

Premier secteur industriel, l’agro-alimentaire de la Réunion représente plus de 3 000 emplois salariés et un 400 millions de valeur de production agricole. L’agriculture réunionnaise a réussi à se diversifier et à répondre à la demande du marché local puisque aujourd’hui la production alimentaire locale couvre 75% de la consommation locale de produits frais. Les projets agroalimentaires sur les parcs technologiques ont pour objectif de valoriser les ressources naturelles en privilégiant des techniques innovantes, et en préservant l’environnement et la biodiversité. (source : IEDOM 2015, Insee 2014)

Différents acteurs de la recherche réunionnaise, qui disposent d’infrastructures de pointe et d’expertises de haut niveau, travaillent directement dans le champ des ressources naturelles :

  • 1 centre de ressources technologique en agroalimentaire
  • 2 centres de ressources technologiques en aquaculture et en biologie marine
  • Des laboratoires et plateformes techniques dédiés à l’agroalimentaire ou à la valorisation des ressources naturelles
  • Le pôle de compétitivité Qualitropic « Innovations et ressources naturelles tropicales »
  • L’unique centre de recherche européen sur la canne à sucre : eRcane
  • Le CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) contribue par la recherche au développement des filières agricoles et agroalimentaires, tout en préservant l’environnement et la biodiversité.

L’industrie agroalimentaire à La Réunion est plus innovante qu’en métropole (51 % contre 48 %).

(Source : Insee, enquête innovation CIS 2010 / Champ : entreprises de 10 à 250 salariés)

L’île offre également un système de formation complet et performant de niveau européen et adapté aux entreprises : une dizaine de formations dédiées à l’agroalimentaire, du niveau CAP au niveau ingénieur, sont proposées.

TIC, un secteur parmi les plus dynamiques

La Réunion labellisée French Tech dans le secteur de la e-santé

logo-health-tech-island-1024x629 (1)

1er département d’Outre Mer a obtenir ce label, le dynamisme de l’écosystème des startups local et de l’économie réunionnaise est validé à un niveau national. La reconnaissance de nos secteurs d’excellence et de la structuration de notre modèle économique montre le potentiel de notre territoire pour développer, innover et exporter son savoir-faire depuis l’Océan Indien. Une nouvelle étape pour accélérer la réalisation de projets notamment en matière de technologies médicales et de thérapies innovantes, qui ambitionne l’accompagnement de 20 nouvelles startups par an,
et l’émergence de deux « tech champions » à rayonnement international.

Cette labellisation portée par l’association Digital Réunion, financée par la CINOR et la Mairie de Saint-André, fortement soutenue par la Technopole de La Réunion a été décernée en juillet 2016.

Le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC)  – principalement l’informatique, Internet, la téléphonie et la télévision – représente l’un des premiers secteurs économiques de La Réunion, avec un chiffre d’affaire de plus de 1.3 milliards d’euros en 2013 (opérateurs compris). Il s’appuie sur un tissu de quelques 538 entreprises pour environ 4 300 salariés. Sur le parc TECHNOR, ce secteur est en plein développement avec plus de 45% de structures dédiées.

Les entreprises des TIC trouvent à La Réunion des infrastructures de formation et de recherche de haut niveau européen :

Les principaux interlocuteurs :

(source : Région Réunion – Etude synthèses sur la filière TIC 2014)

Environnement

L’Ile de La Réunion est un lieu d’accueil de la recherche en énergie, environnement et biotechnologies et représente un territoire d’investissements pour des projets innovants verts avec de fortes compétences déjà développées, notamment dans le domaine du recyclage des déchets, des transports « propres », de la gestion de l’eau, de la qualité de l’air et des écosystèmes, de l’agriculture durable et de l’éco-construction durable.

Quelques chiffres :

  • un des 34 hotspots de la biodiversité mondiale
  • 35 km2 de réserve naturelle marine
  • un parc national qui couvre 42% de la surface du territoire
  • 11 réserves biologiques
  • 4ème rang français en matière d’agriculture raisonnée (soit 155 exploitations)
  • 31 exploitations certifiées « agriculture biologique »

Énergies renouvelables

Forte de ses atouts et de leur potentiel d’évolution, La Réunion s’est engagée dans la mise en œuvre d’une politique de développement durable et vise l’autonomie énergétique d’ici 2030. Celle-ci s’appuie en grande partie sur les énergies renouvelables qui représentent aujourd’hui plus de 36% de la production électrique. Les possibilités de développement sont donc considérables que ce soit par le développement de l’énergie solaire, la valorisation des gisements de biomasse, le potentiel éolien ou les énergies des mers. Plusieurs structures ont fait le choix de s’implanter sur les parcs technologiques pour bénéficier d’un réseau dynamique d’acteurs innovants.

Quelques chiffres :

  • 3000 emplois dans le secteur de l’énergie et 200 entreprises
  • 5ème rang européen en termes de puissance photovoltaïque
  • 2ème rang européen en termes de surface de capteurs solaires thermiques

Les principaux interlocuteurs :

  • La Région Réunion soutient la filière à travers des aides financières et dispose également de plusieurs programmes d’actions.
  • Temergie (Technologies des Energies Maîtrisées, Energies Renouvelables et Gestion Isolée de l’Energie), cluster réunionnais de l’énergie, regroupe une quarantaine de professionnels investis dans les domaines des énergies renouvelables, de la maîtrise et du stockage de l’énergie.
  • Qualitropic, pôle de compétitivité concernant la valorisation, des ressources naturelles, terrestres et marines, de l’océan Indien.
  • L’ADEME, étroitement associée à la mise en œuvre des politiques de l’Etat dans les domaines de l’énergie et de l’environnement
  • La SPL Energies Réunion est chargée de promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables dans le cadre du développement durable de La Réunion, notamment auprès des particuliers et des collectivités locales.

(sources : Agreste, ARER, Observatoire Energies Réunion)


Newsletter

Newsletter de la Technopole

Archive des newsletters

Pour les plus anciennes newsletters, nous consulter

S'inscrire à la newsletter


Publications / Téléchargements

Publications / Téléchargements
Afficher la carte