CANNECTO, le projet innovant réunionnais lauréat international du Water Tech Hackathon

CANNECTO, le projet innovant réunionnais lauréat international du Water Tech Hackathon

Suite à la finale régionale du Water Tech Hackathon, qui a eu lieu le 14 décembre dernier à Techsud, le lauréat réunionnais CANNECTO s’est envolé pour la finale internationale. Finale, qui s’est déroulée à l’institut botanique de Montpellier le 27 février, lors de laquelle CANNECTO séduit le jury et en ressort lauréat international de cette édition.

Après un premier hackathon national initié avec succès par l’Université de Montpellier en 2018, La Réunion s’est associée en 2019 à la première édition internationale du Water Tech Hackathon avec comme thème « L’Eau et la ville », les deux étant étroitement liés. Organisé par les Universités de Montpellier, de Barcelone et de La Réunion, cette manifestation internationale a réuni de nombreux partenaires académiques (KIM MUSE WATERS, IM2E, IMT Mines Alès et IUT de La Réunion), institutionnels (Montpellier Méditerranée Métropole, Technopole de La Réunion et AD’OCC) et du monde de l’entreprise (Pôle Aqua-Valley, Veolia et Runéo).
L’objectif était de faire émerger en équipes et sur plusieurs sites de manière simultanée, des projets innovants qui adressent les enjeux majeurs de la gestion et la valorisation de l’eau en milieu urbain. La première phase de cet hackathon initié au mois de septembre 2019, a permis de collecter une quarantaine de défis postés par un réseau d’acteurs actifs dans le domaine (chercheurs, étudiants, entreprises, institutionnels, startuppers…). A La Réunion, 13 défis ont été lancés autour des problématiques d’assainissement, de gestion des risques hydrologiques (sécheresse, inondation), ou encore sur la préservation et/ou la valorisation de la ressource en eau. Lors de la finale régionale qui s’est déroulée du 13 au 15 décembre dernier, une vingtaine de participants, répartis en 5 équipes, se sont affrontés sur le parc Techsud à Saint Pierre. À cette occasion le projet CANNECTO, porté par une équipe de professionnels pluridisciplinaires (Frédéric CALANGALA, Jean-Eric MOFY, Johny DONZ et Eric VARAINE), s’est démarqué avec une solution innovante permettant de connecter les canalisations transportant les eaux usées afin de détecter et prévenir en temps réel les débordements. Le projet porté par des étudiants ECO’POO, qui développe un système de toilettes déconnectées du réseau et réutilisant plusieurs ressources, a été aussi récompensé lors de cette finale réunionnaise.
Avec plus de 150 participants à Montpellier et Barcelone, cette première phase a aussi rencontré un franc succès sur les autres sites engagés.

La Finale internationale à Montpellier

Les projets CANNECTO et ECO’POO ont représenté La Réunion lors de la finale internationale qui s’est déroulée le 27 février dernier à l’institut Botanique de Montpellier. Accompagnés et coachés par les représentants de l’Université de La Réunion, Telesphore BROU et de la Technopole de la Réunion, Jérôme BEAUDEMOULIN, les finalistes réunionnais ont pu se confronter aux finalistes internationaux. Chaque finaliste a eu 8 minutes pour convaincre les 11 membres du jury international. Ces présentations ont été suivies par un large public présent au sein de l’amphithéâtre de l’institut Botanique et retransmis en direct sur les sites partenaires.
Après délibération, le projet réunionnais CANNECTO s’est distingué devant 2 projets Montpelliérains (Projet DEDALE et Projet LI’EAU). Au vu de la qualité des projets et des équipes internationales engagés, c’est une prestation majeure qu’a réalisé l’équipe CANNECTO lors de cette finale. Le second projet réunionnais engagé ECO’POO, s’est aussi distingué avec une présentation saluée par de nombreux membres du jury.

Afficher la carte